Un site d'information

Affaire primes de l’équipe Chan : et si c’était une simple incompréhension !

0 614

L’incident autour des primes de l’équipe Chan du Mali est désormais clos. Certains joueurs croyaient qu’ils avaient droit au même traitement pécuniaire que ceux de l’équipe première. Quand ils ont pris connaissance de la teneur des textes fixant les taux des primes allouées aux sportifs de haut niveau et à leur encadrement technique, en phase finale des compétitions, les choses se sont vite rangées.

Malgré tout, il est revenu à la rédaction de Maliplume.com que suite à des instructions de Mossa           Ag Attaher, Ministre de la jeunesse et des sports, la délégation malienne au Cameroun, a tenu une réunion ce dimanche sur la question. « Il est ressorti de cette réunion, qu’aucun membre de la délégation comprenant les joueurs, n’a réclamé à aucun moment de primes, en tout cas, pas de façon publique. Et d’ailleurs, ils sont reconnaissants vis à vis du département de la jeunesse et des sports pour ses efforts dans le sens du rehaussement du moral de l’équipe », a confié un membre de la délégation à Maliplume.com.   

Que dit le texte sur le traitement des joueurs locaux ?

C’est l’arrêté interministériel n°2015-1423/MS-MEF-SG du 22 mai 2015 qui tranche la question du traitement pécuniaire des joueurs locaux en compétition. Selon cet arrêté fixant les taux des primes allouées aux sportifs de haut niveau et à leur encadrement technique, en phase finale des compétitions, les locaux n’ont ni de primes de victoire ni de primes de match nul pendant les phases de poule. Et plus loin, l’arrêté souligne expressément que les joueurs locaux n’ont pas droit aux primes de sélection mais plutôt à des per diem.

Il est à rappeler qu’en plus de leurs per diem qui sont régulièrement versés, tous les joueurs présents au Cameroun ont reçu leur prime de qualification d’un montant de 1.000.000 F CFA par joueur avant le renversement du régime IBK.

Samuel Bouabouvier pour Maliplume.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.