Un site d'information

Assemblée nationale : Mamedi Sidibé, un député rompu à la tâche

0 110

Les actions et les prises de position de l’honorable Mamedi Sidibé au sein de l’Assemblée nationale ont impulsé une nouvelle dynamique au développement du cercle de Yanfolila. Le bitumage de l’axe Yanfolila-Kalana et la réhabilitation d’une dizaine de pistes rurales sont passés par là.

Elu sous les couleurs du Rassemblement pour le Mali, l’honorable Mamedi Sidibé a compris dés les premières heures de son mandat, que le développement du Mali en général et celui de sa localité en particulier passe par la réalisation des infrastructures routières. C’est pourquoi, cet entrepreneur social de profession, devenu député, n’a pas hésité de se battre à l’hémicycle avec une détermination rare et sans ambiguïté, pour que le tronçon Yanfolila-Kalana soit bitumé dans le cadre du programme présidentiel d’urgences sociales.
« Le goudron Yanfolila-kalana n’est pas venu ex nihilo. Mais tout le monde donne sa version. Force est de reconnaitre que, Mamedi Sidibé a pesé de tout son poids auprès de la commission des finances de l’Assemblée nationale dont il est membre, pour que ce tronçon soit pris en compte dans le programme présidentiel d’urgences sociales » nous a confié un député. « C’est parce que Mamedi Sidibé a persuadé ses collègues de la nécessité du bitumage de cet axe reliant deux importants sites miniers, que les députés ont adhéré à la cause » a ajouté notre interlocuteur.
A cette réalisation, s’ajoute l’implication de l’honorable Sidibé pour le démarrage des travaux de plusieurs pistes rurales dans le cercle de Yanfolila.
Aussi, à en croire certains cadres du cercle de Yanfolila, n’eut été la médiation de Mamedi Sidibé, des conflits entre des villages frontaliers du Mali et de la Guinée allaient prendre une autre tournure.
Ce leadership affirmé de l’honorable Sidibé sur le plan national, lui a propulsé au parlement Panafricain. En plus de son statut de chef de mission du Mali au sein du parlement Panafricain, Mamedi Sidibé a présidé durant cinq ans, les destinées du prestigieux groupe régional de l’Afrique de l’ouest. Des sources nous confirment également, que c’est grâce à l’engagement de l’élu de Yanfolila que sa compatriote Aissata Cissé dite Chato a été portée à la vice présidence du parlement Panafricain.
La rédaction
Maliplume.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.