Un site d'information

Batouly NIANE : la femme qui fait rêver une certaine jeunesse malienne

0 1 353

Fatoumata Niane dite Batouly est une femme malienne qui fait parler d’elle depuis le début de la transition. De l’accompagnement des initiatives des jeunes en passant par des œuvres caritatives, celle qui réclame fièrement ses origines Kayesiennes est présente sur tous les fronts, notamment lorsqu’il est question de venir en aide à ses compatriotes.

Portrait :

Selon nos confrères du journal l’Aube, Fatoumata Niane Batouly est une trentenaire diplômée en Communication de la prestigieuse Université de Cap Town, en Afrique du Sud. Et c’est sous la bannière de son Mouvement Citoyen et politique, AN’BIKO que Batouly est sur tous les fronts d’assistance sociale afin d’apporter sa touche et abréger ainsi la souffrance de ses compatriotes vulnérables.

 Son mouvement à peine lancé a déjà  plusieurs activités humanitaires à son actif dans le district de Bamako et à l’intérieur du pays.

Selon l’Aube, au compte de la seule année 2021, elle a procédé à des séries de dons en direction d’une grande partie des couches sociales de notre pays. Au nombre de ses heureuses  donations, on peut retenir entre autres :   le don de vivres kits scolaires dans la commune rurale de Mountougoula, la remise de 2 millions à l’orphelinat NIABER de NIAMANA, de vivres et de non vivres, la remise de la bagatelle de 16 millions Francs CFA à l’hôpital Fousseny DAO de Kayes pour   l’opérationnalisation du scanner et la construction d’un hagard à l’enceinte de la morgue ainsi que la prise en charge d’un nombre important de malades indigents de cet hôpital.

Mme Fatoumata NIANE Batouly a dans le cadre de l’opération Tabaski, distribué des béliers aux veuves et orphelins de militaires de Koulikoro, Kati, Niamakoro. Elle a  par ailleurs, doté l’Eglise catholique de Ouenzenbougou, dans la Commune rurale du Mandé, de matériels de sonorisation et la grande mosquée de NIAMAKORO d’équipements  d’assainissement et  d’hygiène.

L’Aube nous renseigne qu’avec son mouvement AN BI KO, elle ambitionne de jouer toute sa partition dans l’édification d’un Mali unis, prospère et stable.

Et l’Aube d’ajouter que Batouly a été marraine d’activités culturelles majeures au Mali. Ce qui lui a valu d’être récipiendaire de plusieurs distinctions honorifiques.

Elle n’est jamais absente lorsqu’il s’agit de lutter pour l’émancipation de la femme. Raison pour laquelle, elle est initiatrice de formations de plusieurs associations et groupements féminins en vue de leur autonomisation (fabrication de savon, dotation de fonds pour le micro crédit).

Pas donc surprenante que cette brave et généreuse dame ait réussi à fédérer la jeunesse malienne autour d’elle dans le but de jouer cette partition qu’elle compte jouer dans le développement du pays.

Ramatoulaye Sanogo

maliplume01@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.