Un site d'information

Bertin Dakouo, lauréat du prix 3535 de la francophonie : “J’ai lancé mon entreprise avec 26 000 F CFA”

0 48

Parmi les lauréats 2018 du prix “Francophonie 3535“, autrement dit les 35 jeunes de moins de 35 ans qui font bouger la Francophonie, Bertin Dakouo. Le jeune natif du cercle de San dans la région de Ségou, a lancé en janvier 2015 à Bamako un cabinet conseil dénommé “Fété Impact Development“ avec un investissement de 26 000 F CFA, pour se retrouver en 2018 avec un chiffre d’affaire de 400 millions de F CFA.

Deux ans et demi après le lancement de son entreprise, le fondateur de Fété Impact Development a été retenu en début septembre parmi les lauréats du prix des 35 jeunes de moins de 35 ans qui font bouger l’espace francophone. “Fété Impact Development”, puisque c’est avec cette initiative que Bertin Dakouo a obtenu son sacre international, est un cabinet de référence en conseil et mise à niveau au Mali qui offre des services de conseil et de formation de qualité égale à celle des cabinets occidentaux au prix des cabinets locaux à différents acteurs du développement socio-économique en Afrique.
Lancé en janvier 2015 avec la modique somme de 26 000 F CFA, le cabinet a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires avoisinant les 400 millions de FCFA et accompagne plus de 50 clients dans 53 pays.
Un self-made man
Né le 11 janvier 1986 à San, le fils de Joseph et de Madeleine Dakouo a vite compris que la vie ne laisse pas assez de marge de manouvre aux fatalistes. Après avoir réussi son baccalauréat en série langues et littérature au lycée de San en 2004, Bertin Dakouo rejoint Bamako pour s’inscrire à la Faculté des lettres, arts et sciences et humaines de l’Université de Bamako d’où il sort en 2008 nanti d’une maitrise en lettres modernes avec l’idée de lancer une entreprise de production de bio carburant.
Réaliste, le jeune Dakouo s’est vite rendu compte que les études qu’il avait faites ne lui permettaient pas de bien gérer une entreprise. Du coup, il refuse de prendre le risque de se jeter dans l’aventure entrepreneuriale avec son background. Et c’est à ce moment d’incertitude qu’il fut piqué par l’envie de faire des études de gestion. Ainsi en 2009, il passe au concours du Césag et rejoint le Sénégal pour des études de gestion sanctionnées par un master en administration des entreprises.
C’est au Sénégal qu’il découvre véritablement le monde des entreprises. Chanceux, peut-être il l’est aussi, car deux mois avant la fin de son master, il signe son premier contrat dans un cabinet d’études stratégiques américaines basé au Sénégal. “C’est dans ce cabinet que j’ai eu la chance de travailler sur des projets de la Banque mondiale, des Nations unies, de la Banque africaine de développement”, confie M. Dakouo à certains collègues.
En 2013, il retourne au Mali à la suite du décès de sa mère. La même année, il est recruté par la société Samsung et y travaille jusqu’en novembre 2014, date de sa démission. En décembre 2015, il s’installe à son propre compte avec le lancement du cabinet conseil Fété Impact Development. A la question de savoir, pourquoi vous avez choisi le nom Fété pour désigner votre entreprise, Bertin répond : “Fété c’est mon premier prénom, j’aime dire que je ne sais pas ce que ça veut dire”.
Oumar B. Sidibé
L’indicateur du renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.