Un site d'information

Diplomatie : Le réseau des chambres des experts européens s’implante au Mali

0 61

Une délégation du département Afrique de l’ouest du réseau des chambres des experts européens a séjourné du 26 au 31 janvier dernier au Mali. Après des rencontres avec les autorités diplomatiques du Mali pour expliquer les missions de la structure, Mahamadou Camara dit Seiba a été présenté par le chef de file de la délégation comme le point focal du réseau au Mali.

Conduite par son secrétaire général, Vassiki Diabaté, la délégation du département Afrique de l’Ouest du réseau des chambres des experts européens s’est entretenue durant quatre jours avec les autorités maliennes sur les missions de leur organisation avant de procéder à l’installation officielle de leur relais dans notre pays. Et c’est Mahamadou Camara dit Seiba qui a été désigné par Vassidiki Diabaté comme le représentant du réseau au Mali.
Auparavant, il a tenu à faire une brève présentation du réseau. Selon lui, la chambre des experts européens dont le bureau régional est basé à Abidjan est une organisation qui est en train de se débattre auprès des Nations unies pour obtenir un statut particulier. « Je suis arrivé ici à la suite du conseil d’administration de notre réseau tenu en septembre 2018 à Bruxelles. C’est à la suite de cette assemblée générale que j’ai été élu pour un mandat de 10 ans », a précisé Vassidiki Diabaté.
Et de rappeler que son séjour au Mali s’inscrivait dans le cadre d’une prise de contacts préliminaires avec plusieurs Etats dont le Mali, afin de faire connaitre leur existence et obtenir un accord de siège. « Avec les autorités maliennes, nous avons présenté la nouvelle équipe, nous avons exprimé notre besoin de pouvoir apporter notre appui à une grande partie de la population vulnérable. Je pense que dans les prochains mois, vous verrez les retombées », rassure-t-il.
S’agissant des domaines d’interventions du réseau, Vassidiki Diabaté a indiqué que la chambre des experts européens est une création de l’ex président de l’Union européenne Ramano Prodige dans l’optique d’engager des volontaires qui vont se mettre à la disposition de leur compatriote. « Nous entendons aider les Etats à lutter contre la pauvreté, le changement climatique, l’immigration irrégulière et surtout la prolifération des maladies endémiques telle que le Sida » a-t-il dit.
Et le secrétaire général de conclure, que le réseau se propose également d’appuyer les autorités dans le cadre des équipements scolaires.
Oumar B. Sidibé
L’Indicateur du renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.