Un site d'information

HOPITAL « LE LUXEMBOURG » : Des patients et usagers malmenés par des agents sans scrupule

0 65

A cause de leur cupidité, certains agents malhonnêtes de l’Hôpital Mère-enfant « Le Luxembourg », dépouillent illégalement les malades et nuisent à la notoriété de cet établissement sanitaire doté d’un centre cardio pédiatrique ultra-moderne et considéré comme une référence en Afrique.

Conformément à la volonté politique des plus hautes autorités, la direction de l’Hôpital Mère-enfant, le Luxembourg, s’est engagé dans la recherche des partenaires pour améliorer le plateau technique. Ces démarches ont porté fruits, car l’ancien président Amadou Toumani Touré et son épouse Touré Lobbo Traoré sont parvenus à mobiliser l’ONG « Chaîne d’espoir », un des principaux contributeurs pour la mise en place d’un centre cardio pédiatrique ultra-moderne.

Cette nouvelle unité est dotée d’une capacité de prise en charge de 1000 enfants malades par an. Elle dispose de toutes les commodités nécessaires. Avec ce nouveau centre dans l’enceinte de l’Hôpital, les évacuations pour les chirurgies cardio-pédiatriques à l’étranger ont considérablement diminué. Du coup, c’est la ruée vers ce nouvel eldorado pour les malades.

Par contre, ces sollicitations massives des patients de toutes nationalités sont transformées par certains agents en mine d’or.

Toutes les occasions sont bonnes pour soutirer de l’argent aux mourants. Depuis, un certain temps, plusieurs patients nous ont fait cas des comportements déshonorants de certains agents de l’Hôpital Luxembourg. Des patients nous ont confirmé que des agents leur donnent des papiers d’analyse et les orientent ensuite vers leurs cliniques privées. Et pourtant, l’Hôpital dispose d’équipements ultra-modernes pour faire ces analyses à moindre coût.

Une patiente qui a requis l’anonymat, nous a confié ceci : « Quand je suis venue, un médecin m’a donné un tas de papiers d’analyses et de les faire dans une autre clinique non loin d’ici. Mais je n’avais pas la somme sur moi, car elle était trop élevée. J’ai alors appelé un parent qui est instruit. Ce dernier m’a dit que ce n’est pas normal.

Il a fallu la présence de ce dernier pour que je m’échappe des griffes de l’escroc… ».

Aux dires de la patiente, le coût de l’analyse de la clinique indiquée est trois fois plus élevé que celle de l’Hôpital « Le Luxembourg » : « Au lieu de payer 50 000 F CFA pour les analyses à la clinique privée indiquée par le médecin, j’ai pu faire mes analyses sur place à 15 000 F CFA… ».

Ces nouvelles pratiques au sein de l’Hôpital Luxembourg sont devenues un secret de Polichinelle, seule la direction semble ne pas être au courant. Pour rappel, ces mêmes pratiques ont nui à la notoriété des hôpitaux comme Gabriel Touré et Point G.

Il est grand temps que la direction de l’Hôpital Luxembourg s’intéresse à ce phénomène pour alléger la double souffrance des patients. Les auteurs de ces pratiques doivent être démasqués et punis, car en plus de la maladie, les patients souffrent de ces pratiques peu orthodoxes.

Affaire à suivre…

Y. Doumbia

Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.