Un site d'information

Application de la loi 2015-052 du 10 décembre 2015: Les femmes leaders des partis politiques signent la charte d’engagement.

0 86

La plateforme Femme pour l’équité du genre a organisé le lundi 13 Mai au Centre d’information et de documentations sur les femmes (CNDIFE) de Bamako une table ronde de signature de la charte  d’engagement avec 15 partis politiques les plus représentatifs sur les 10 dernières années d’élections législatives selon l’étude de référence du projet LePAF. A travers cette initiative, les organisateurs entendent sensibiliser les leaders des partis politiques sur la nécessité de la présence accrue des femmes dans les instances de prise de décisions.

Initiée par le consortium Enda Tiers Monde, Enda Diapol et Enda Mali et financé par l’Union européenne, cette rencontre entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Leadership Accru des femmes.

La présente table ronde visait à sensibiliser les leaders des partis politiques sur la nécessité d’une intégration équitable des femmes dans les instances de prise de décision et des postes nominatifs et électifs, principalement sur les listes de candidatures aux élections législatives de 2019.

Malgré l’avancée significative en matière de la promotion du genre, la représentativité des femmes dans les instances de prises de décision est en deçà des attentes. Pour la coordinatrice de la plateforme Femme pour l’équité du genre Bouaré Fanta Dienta, l’arme de combat pour les femmes aujourd’hui est la loi 052 du 10 décembre 2015 : « Ensemble nous voulons l’application effective de cette loi qui est et sera un acquis majeur dans la promotion des droits des femmes.» A –t-elle affirmé.

Quant à la présidente du projet Leadership Politique Accru des Femmes Rokiatou Sylla, elle s’est réjouie de l’initiative : « c’est un signe fort dans le cadre du combat pour  l’équité du genre, surtout au niveau des institutions de la République, notamment au  niveau du parlement où jusqu’à présent avec la législature en cours, nous avons moins de 10 % de femme.» A-t- elle souligné.

Après avoir apposé  leurs signatures d’engagement au bas du document, les leaders des partis politiques ont réitéré leur détermination quant au respect strict de la loi 052 du 18 décembre 2015. ‘’S’il y a une loi qui s’adresse à la femme, je dois être au premier plan. C’est ce qui a motivé ma signature sur cette charte. Nous les femmes, on doit se donner la main. Il n’y a pas d’opposition, il n’y a pas de majorité, il n’y a pas de société civile. Il faut que les femmes s’unissent pour sortir le pays du gouffre. Lance la présidente des femmes du RPM Diawara Aissata Lady Touré.

Au cours de cette rencontre qui a enregistré la présence d’une quarantaine de femmes, les leaders de 15 partis politiques ont signé la charte d’engagement, dont le Rpm, l’Urd, le Cnid, les FARES an ka wuli, l’Adema, l’Adp-Maliba, le Sadi, le Parena.

La plateforme Femmes pour l’équité du genre regroupe en son sein 34 organisations de défense des droits des femmes du district de Bamako, des régions de Sikasso et Kayes.

Ousmane Sagara

Maliplume.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.