Un site d'information

Mahmoud Dicko : ‘‘Nous irons jusqu’au bout, seule la mort pourra…’’

0 21

L’imam Mahmoud Dicko a reçu hier mercredi 10 Avril  au siège du haut conseil islamique de nombreux  militants d’organisation de  la société civile. Les visiteurs avaient fait la mobilisation pour magnifier leur solidarité à l’imam Dicko après publication d’images faisant croire  à une réconciliation entre la partie gouvernementale et le président du haut conseil islamique.

Prenant la parole devant cette auguste assemblée, l’imam Dicko, depuis les balcons du siège du Haut conseil Islamique, a fait savoir que l’objectif de leur mobilisation n’était pas encore atteint à savoir le départ du premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga : ‘‘Nous irons jusqu’au bout, sauf si Dieu nous ôte la vie’’, a-t-il dit.

Ce combat, a notifié l’imam Dicko, aura lieu ‘‘sans violence ni exagération’’ : ‘‘Nous bâtir ce pays, nous n’allons pas le détruire, notre lutte est légitime…’’, a-t-il dit avant d’ajouter : ‘Il faut qu’on s’unisse pour combattre les fléaux qui ont mis aujourd’hui à terre l’éducation,  l’armée, la santé, les religions de ce pays.

Si l’imam Dicko ne sait pas prononcé sur la date de la prochaine manifestation, son porte-parole, Issa Kaou Diallo, a souligné que la prochaine sortie sera la dernière. Ce, dit-il,  toute fois si la  démarche entreprise par  les familles fondatrices de Bamako n’arrive pas à satisfaire les doléances.

C’est sur demande des familles fondatrices de Bamako que la manifestation qui était prévue pour le vendredi 12 Avril, a été suspendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.