Un site d'information

Pour débarrasser le monde du Coronavirus : le DG de l’OMS fait appel à Samba Sow

0 813

Le monde entier est en croisade contre la maladie à coronavirus. Pour préparer une réponse mondiale contre cette pandémie, le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé vient de nommer notre compatriote, le Pr Samba Sow, comme son conseiller spécial.

Ayant  Apporté  une expertise clé sur la maîtrise des épidémies antérieures Samba Ousmane Sow, MD, MSc, FASTMH, Directeur Général  de (CVD-Mali), et professeur de médecine à l’Université de Maryland School of Medicine (UMSOM), a été nommé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour servir « d’Envoyé Spécial » sur les questions liées au coronavirus COVID-19.

Le Pr Sow, a été nommé par le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, PhD, MSc, comme l’un des six envoyés spéciaux sur COVID-19, pour fournir des conseils stratégiques et un plaidoyer politique de haut niveau et un engagement dans différentes parties du monde, y compris l’Afrique.

Cette nomination intervient alors que l’OMS a identifié plusieurs pays prioritaires d’Afrique, à risque en raison de leurs liens directs avec la Chine ou de leur volume élevé de voyages avec la Chine.

Les responsables de l’OMS ont officiellement déclaré que l’épidémie du nouveau coronavirus qui avait fait son apparition à Wuhan en Chine était une urgence de santé publique et ils évaluent si la propagation du virus entraînera une pandémie.

«Je suis honoré d’aider à mieux comprendre et contenir ce nouveau coronavirus. J’applaudis le Dr Ghebreyesus pour avoir assumé un rôle de leadership si fort dans la résolution de ce problème à l’échelle mondiale. Il existe de nombreuses inconnues au sujet de cette nouvelle maladie, mais ce que nous avons appris de l’expérience passée est qu’une approche proactive peut aider à contenir la propagation des maladies contagieuses », a déclaré le Pr Sow.

Notre compatriote, le Pr Sow n’est plus à présenter de part sa brillante carrière en santé publique.

La sélection par Ghebreyesus du Pr Sow est un autre témoignage de la haute estime que le Pr Sow tient dans la communauté mondiale de la santé publique, et c’est une reconnaissance de son travail exceptionnel pendant l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. », A déclaré Kathleen Neuzil, MD, MPH, The Myron M. Levine MD, DTPH, professeur de vaccinologie et directeur du CVD.

La carrière du Pr Sow s’est concentré sur la réduction de la morbidité et de la mortalité.

Parmi ses travaux, il a dirigé des essais cliniques qui ont informé l’introduction d’un vaccin qui a presque éliminé la méningite A dans les régions d’Afrique où la maladie mortelle était courante.

À ce jour, plus de 220 millions de personnes ont reçu ce vaccin dans plus de deux douzaines de pays.

Le Pr Samba Sow dans le domaine de son expertise dans les maladies infectieuses a été crédité pour avoir aidé à contenir l’épidémie de virus Ebola, qui s’est produite principalement en Afrique de l’Ouest de 2013 à 2016.

Au cours de cette épidémie, plus de 28 000 personnes ont été infectées, entraînant plus de 11 00 décès liés à EBOLA.

Au Mali, la maladie a été contenue dans 8 cas et le Pr Sow est également crédité de l’expansion limitée de la maladie au Mali, résultat de sa collaboration avec le gouvernement malien, les chefs civils, les personnalités religieuses et autres pour contenir l’épidémie.

On peut déjà affirmer sans hésitation que la vaste expérience du Pr Sow dans la compréhension et la lutte contre les maladies infectieuses profitera grandement à l’OMS alors qu’elle est confrontée à ce nouveau défi dans COVID-19.

Il a reçu les distinctions les plus élevées au monde pour son travail dans la lutte contre la propagation du virus mortel Ebola il y a six ans et il continue de soutenir des initiatives importantes qui ont un impact sur la vie de millions de personnes à risque avec certaines des maladies les plus complexes du monde », a déclaré le doyen de l’UMSOM, E. Albert Reece, MD, PhD, MBA, qui est également vice-président exécutif des affaires médicales, UM Baltimore.

Notre compatriote Le professeur Samba Sow a  a également reçu la plus haute distinction du gouvernement français, lorsqu’il a été décoré chevalier de la Légion d’honneur, pour son rôle dans la maîtrise d’une épidémie du virus Ebola en Afrique de l’Ouest.

 Le Pr Sow a également été ministre de la Santé et de l’Hygiène publique du Mali et architecte en chef de la politique de santé visant à améliorer la santé maternelle et à réduire la mortalité infantile, un modèle qui pourrait ouvrir la voie à des initiatives de santé mondiales.

Il continue de diriger CVD-Mali, un centre créé en 2001 par le ministère de la Santé du Mali et le Centre UMSOM pour le Développement des Vaccins et la Santé Mondiale (CVD).

On peut d’ores et déjà dire que le professeur est dans son élément et sans nul doute qu’il assumera avec brio la fonction nouvelle qui est la sienne.

En tant que maliens, le professeur est une  fierté pour tous de part l’image qu’il véhicule de l’intellectuel malien qui met son expertise au service du Mali de l’Afrique et du reste du monde.

Avec cette nouvelle responsabilité qu’il assume, les maliens ont l’assurance qu’a partir de l’OMS, un des leurs veille et œuvrera contre cette nouvelle maladie qui inquiète plus d’un.

Il ne nous reste plus qu’a féliciter le professeur Samba Sow, de l’encourager dans ces nouvelles fonctions. Lui dire merci pour l’honneur fait au Mali.

M. K, pour Maliplume.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.