Un site d'information

Produits pétroliers au Mali Le prix à la pompe encore réduit depuis la semaine dernière !

0 35

Le lundi 14 janvier, la commission de suivi du mécanisme de taxation des produits pétroliers a annoncé à l’issue de  sa traditionnelle rencontre mensuelle une nouvelle réduction des tarifs à la pompe des produits pétroliers du Mali. En effet, le supercarburant a connu une baisse de 18,05 FCFA/Litre soit 6,6 % et celui du gasoil à 20,02 FCFA/litre soit 5,9%. Cependant, c’est le gaz butane qui a connu une hausse légère de 0,50 FCFA/Kg soit 0,08% sur tous les axes. L’évènement présidé par le directeur général de l’Office National des Produits Pétroliers (ONAP), Modibo Gouro Diall, a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont le 1er vice-président de l’association des consommateurs du Mali, Abdoulaye Ouahab Diakité.

Un ouf de soulagement pour les consommateurs des produits pétroliers au Mali.  L’Office National des Produits Pétroliers,  vient une fois de plus (après celle du mois de décembre) d’annoncer une réduction des prix à la pompe.

En prenant la parole, le Dg Diall a soutenu que l’ONAP a établi une structure de prix par axe sur la base de l’application du mécanisme de fixation des prix et l’application des Taux Intérieurs de Consommation des Produits Pétroliers (TIPP).

La première application, dit-il, a conduit à une baisse des prix à la pompe du mois de décembre 2018 de 8 FCFA/Litre pour le supercarburant et 10 FCFA/Litre pour le gasoil et le maintien du prix subventionné du gaz butane à 584 FCFA/Kg.

Quant à la seconde, il dira qu’elle a conduit d’une part, à la détermination des prix réels moyens à la pompe et d’autre part à la détermination des taux réels de subvention par produit et par axe. S’y ajoute, le frais d’approche par axe de cumul des droits et taxes effectifs par produit et par axe perçu au cordon douanier.

Abordant le chapitre des prix pour ce mois (janvier 2019)  il annonce une réduction  qui soulage le consommateur.  « Le supercarburant sera de 702FCFA/litre et le gasoil à  633FCFA/litre à partir du lundi 14 janvier 2019 » a-t-il déclaré, tout en précisant que la hausse et la baisse des prix à la pompe ou de gaz butane dépendent des prix fournisseurs malgré la subvention de l’Etat.

De son côté, M. Diakité  a salué cette baisse de prix des produit pétroliers. Cependant, il s’est dit insatisfait de l’augmentation des droits. « Le droit est de 46% pour le supercarburant et 32% pour le gasoil, on peut encore jouer sur ces droits afin de diminuer davantage les prix  au profit des consommateurs » a-t-il déclaré.

Par Mariam SISSOKO       

                                                                                  Le sursaut     

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.