Un site d'information

Vie gouvernementale : regard sur le parcours du Ministre Dieminatou Sangaré

0 909

Votre journal, se propose dans chacune de ses parutions, de consacrer une rubrique au parcours des hommes et des femmes qui œuvrent au quotidien pour donner un sens à l’action gouvernementale. Ce premier numéro est ainsi dédié à Mme Dieminatou SANGARE, ministre de la Santé et du Développement Social.

De la direction de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS) au Ministère de la santé, du développement social, en passant par son parcours universitaire, redécouvrons ensemble Mme Dieminatou SANGARE.

Quinquagénaire, native de Bamako, Mme Diéminatou Sangaré est une « self-made-woman » qui  a forgé son destin à la force du poignet.

Détentrice d’un diplôme d’Ingénieure Economiste, d’un diplôme de cadre de la sécurité sociale et de plusieurs autres certificats, Mme Diéminatou Sangaré, Inspectrice de sécurité sociale, a aujourd’hui la lourde charge de gérer le département du ministère de la Santé et du Développement Social. Elle a été promue à cette fonction suivant le décret n°2021-0385/PT-RM du 11 juin 2021, portant nomination des membres du Gouvernement.

Femme des défis (elle en a relevés beaucoup pour intégrer un environnement professionnel qui ne s’ouvrait qu’aux excellents), Diéminatou Sangaré, qui avait obtenu son baccalauréat au lycée technique de Bamako, décrocha en 1991 un diplôme d’Ingénieure économiste à l’Institut des Ingénieurs Economistes de Léningrad, actuelle Université d’État de Saint-Pétersbourg d’Ingénierie et d’Économie, en Russie, après une année préparatoire de langue russe à l’Université d’État de Tachkent en Ouzbékistan.

 En 1991, Diamy (surnom pour ses intimes) fera son entrée dans l’administration malienne.  

De 1997 à 1999, elle se rend au Canada sous l’égide de l’INPS afin d’approfondir ses connaissances, notamment en Système de gestion de bases de données relationnelles

De retour du Canada, Diéminatou Sangaré va intégrer en 1999 le Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) basé à Yaoundé pour des cours de perfectionnement des cadres supérieurs des institutions nationales de sécurité sociale. De perfectionnement en perfectionnement, Diéminatou Sangaré intégrera le premier cycle du Centre Ivoirien de formation des Cadres de Sécurité Sociale en 2001, d’où elle sortira Major de sa promotion. Elle poursuivra le second cycle de cette même formation à l’Ecole Normale Supérieure de Sécurité Sociale de Saint Etienne en France. Elle s’imposera également major de sa promotion. 

Son passage au cours de cette formation au sein de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale de la Côte d’Ivoire et de la Mutualité Sociale Agricole de Reims en France lui ont permis de renforcer ses connaissances pratiques dans des différents aspects de la gestion des organismes de protection sociale.

 Forte de ses années de formation, (de 2003 à 2011), elle passera du poste d’adjoint à celui de chef de service de l’informatique et de la statistique de l’INPS.

 Inspectrice de la sécurité sociale en 2001 pétrie d’une expérience qui dépasse les frontières dans le domaine, Mme Diéminatou Sangaré est devenue en 2014 membre du Comité d’experts en charge de la mutualisation des systèmes d’information des Organismes de Prévoyance Sociale des pays membres de la zone CIPRES. 

Son expertise est le fruit d’une série de formations continues suivies à travers le continent.

Il est à signaler que Mme Dieminatou Sangaré est présentée par de nombreux journaux de la place comme l’un des meilleurs ministres de l’année 2022.

La rédaction

maliplume01@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.