Un site d'information

Tournée humanitaire de l’artiste Dabara à Bla : le député Harouna Traoré se presente en fauteur de désordre

0 423

Décidément le cercle de Bla est mal barré. Alors que cette localité devrait compter sur ses élus pour sa cohésion et son vivre ensemble, le député sortant dans la circonscription électorale de Bla, l’honorable Harouna Traoré, ne contribue plus dans ce sens.

Jusqu’où s’arrêtera l’honorable Harouna Traoré, le député sortant de la circonscription électorale de Bla? Après le feuilleton ses agissements lors du découpage administratif qui n’avait que pour but de fragiliser le cercle au profit de San, le député sortant de la circonscription électorale de Bla, l’honorable Harouna Traoré s’est fait encore remarquer par ses actions de division.

En effet, le Mouvement action citoyenne du cercle de Bla avait initié un  projet d’appui aux veuves et orphelins de guerre et aux anciennes gloires de la musique du cercle de Bla. Une initiative du jeune artiste, Mahamadou Dembélé dit Dabara et ses collaborateurs. La population cible était : les femmes des militaires tombés sur le champ de l’honneur et les anciennes gloires de la musique du milieu. L’objet général était d’impulser un élan de patriotisme chez les communautés en faveur des personnes et leurs familles dont le sacrifice pour le cercle ou la Nation n’est pas à démontrer. Il a été exécuté pendant une tournée dans certaines localités du cercle. Ce qui a permis d’obtenir les ressources suivantes : Falo : 18 sacs de vivres et  287 330 F CFA, Nampasso: 55 Sacs de vivres, des habits, 332 780 F CFA, Yangasso : 26 Sacs  de vivres  et 517.940 F CFA, Touna : 10 sacs de vivres, de calebasses, des habits et  174.605 F CFA, Bla : 14 sacs de vivres, 17 cartons de cahiers, de Bic et 652 045 F CFA, Fani : 87 sacs de vivres  une valise pour les habits  et   500.000 F CFA, Dougouolo : trois sacs de vivres de vivres 226 260F CFA.

Le programme a été correctement bien exécuté avant que  le député Harouna ait venu mettre un grain de cheveu dans la soupe lors de la cérémonie de clôture.

La tournée a été possible grâce la participation des bonnes volontés, les services locaux, les administrateurs civils et les collectivités. Ayant constaté ses erreurs politiques, le député est venu à la dernière minute, pour remettre quelques sacs. Le don a été appréciable. Seulement le député est venu avec une clé de répartition de don. Cette position a heurté la sensibilité de la commission d’organisation. Le représentant du préfet, Mamadou N’Diawar Diarra est tombé dans son coup. Comme si cela ne suffisait pas, le député est allé imposer un maitre de cérémonie pour instaurer un autre programme. L’acte du député a frustré la population de Bla. Du coup la cérémonie n’a plus atteint ses objectifs.

Caroline Moyato pour Maliplume.com                        

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.